Aucun changement au taux admissible minimal pour les prêts hypothécaires

Aujourd’hui, le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) a confirmé que le taux admissible minimal pour les prêts hypothécaires non assurés demeurera la valeur la plus élevée entre le taux hypothécaire contractuel majoré de 2 % et 5,25 %, comme c’est le cas depuis le 1er juin 2021.

L’Association canadienne de l’immeuble (ACI) accueille favorablement la décision de ne pas modifier le taux minimal admissible (simulation de crise) pour le moment, puisque l’écart entre ce taux et les taux hypothécaires contractuels réduits que la plupart des emprunteurs sont en mesure de négocier est beaucoup plus marqué que les 200 points de base prévus à l’origine.

La décision prise aujourd’hui de ne pas augmenter le taux minimal admissible signifie que la simulation de crise agira comme une sorte de protection contre les nouvelles hausses des taux d’intérêt hypothécaires attendues en 2022, au lieu de rendre le rêve d’accession à la propriété des premiers acheteurs plus difficile qu’il ne l’est déjà, compte tenu de la pénurie historique de logements sur le marché.

Nous continuerons à plaider en faveur d’une approche axée sur l’offre afin de résoudre le problème de l’abordabilité du logement au Canada.

< Back to Newsroom
l'Association canadienne de l'immeuble
Téléphone : 613-237-7111
Adresse courriel : info@crea.ca

Logo - l'Association canadienne de l'immeuble (ACI)

Les marques de commerce MLS® et Multiple Listing Service® ainsi que les logos connexes sont la propriété de L’Association canadienne de l’immeuble (ACI) et ils mettent en valeur la qualité des services qu’offrent les courtiers et agents immobiliers exerçant la profession à titre de membres de l’ACI. Les marques de commerce REALTOR® et REALTORS®, de même que le logo REALTOR®, sont sous le contrôle de L’Association canadienne de l’immeuble (ACI) et désignent les professionnels de l’immobilier qui sont membres de l’ACI.
Renseignements juridiques | Politique de confidentialité